Bienvenue sur notre site internet

être sur l’Internet, c’est multiplier les occasions de dialogue. Nous souhaitons pouvoir le faire avec le plus grand nombre de personnes. Pierre dans le domaine de l’économie, de la politique et des finances. Monique sur des questions sociales. Pierre et Monique, riche de leur vécu familial avec leur cinq enfants, ont participé aux débats d’idées qui ont mobilisé l’Ile Maurice depuis l’indépendance en 1968. Articles d’opinion, articles d’information, publications … Nous continuons à réfléchir, à analyser et à exposer nos points de vue. Nous nous invitons au dialogue à partir d’une sélection de textes qui vous sont ici proposés.


Pierre Dinan
Pierre Dinan détient une licence en économie de la London School of Economics and Political Science ainsi que le dipl?me professionnel d’expert comptable octroyé par l’Institute of Chartered Accountants in England and Wales.
Il collabore des articles sur l’économie et les finances à des publications professionnelles ainsi qu’à des quotidiens et hebdomadaires.
Voir CV


Monique Dinan
Monique Dinan (Rivet) détient un BA Honours en Histoire et Geographie de l’Université de Dublin et un MA de l’Université Laval de Québec Monique Dinan a été enseignante, journaliste puis rédactrice en chef de l’hebdomadaire catholique pendant 18 ans. Depuis sa retraite en 1998, Monique s’active à promouvoir Le Mouvement D’aide à la Maternité (M.A.M) une ONG qui a un triple but:

  • promouvoir le respect de la vie à l’Ile Maurice
  • être une antenne d’écoute et d’accompagnement de femmes rencontrant des problèmes associés à leur grossesse.
  • prévenir les grossesses précoces auprès des jeunes à travers l’information
Voir CV

Because the original gucci replica intention is to create a handbags replica, when choosing replica handbags fabric, replcia watches uk chooses to avoid the delicate and rolex replica .
Actualités
Pierre Dinan, 23/02/2020
Regards sur l’endettement public et privé
Le montant de la dette publique fait souvent l’objet de débats ou de discussions enflammées. Par contre, le montant des dettes privées est peu ou pas commenté, sans doute parce que les acteurs-ou les victimes-ne veulent pas discuter de cas personnels sur la place publique. Par ailleurs, avec les premiers préparatifs déjà mis en train pour le budget national 2020-21, l’endettement public sera surement une préoccupation majeure et animera les commentaires et les conversations.
LIRE PLUS
Pierre Dinan, 16/02/2020
Un Fonds de Réserves Spéciales fort alléchant
La récente publication du Bulletin de la Banque de Maurice pour le mois de décembre 2019 est venue raviver les discussions relatives à l’utilisation, à hauteur de 18 milliards de roupies, de son Fonds de Réserves Spéciales pour aider le Trésor Public à rembourser une partie de la dette du secteur public. C’est ainsi que ce Fonds de réserves spéciales a, d’un mois à l’autre, chuté de 25,8 à 7,8 milliards de roupies. Dans les lignes qui suivent, on commencera par expliquer la provenance de ce Fonds, puis on verra comment la mise à disposition de ce Fonds a évolué depuis une quinzaine d’années, et on sera alors en mesure de juger si l’affectation d’une partie de son contenu au remboursement de la dette publique comporte des risques ou non.
LIRE PLUS
Monique Dinan, 10/03/2020
Écrire un livre…Et après Une suggestion au ministère des Arts et de la Culture
Des idées à faire passer, une histoire à raconter, des recherches à faire connaitre : écrire un livre c’est beaucoup de travail. Il faut ensuite le corriger et l’avoir prêt pour être imprimé après la démarche officielle pour obtenir un International Standard Book Number auprès du bureau à Plaisance dans Rose-Hill où l’accueil est toujours positif.
LIRE PLUS
Monique Dinan, 10/03/2020
Sensibilisation contre les grossesses précoces
Selon les dernières statistiques, le nombre de grossesses précoces ont augmenté considérablement ces deux dernières années. Est-ce que MAM en dehors d’aider les mamans, travaille sur une campagne de sensibilisation contre la grossesse précoce ? MAM considère que c’est aussi important de prévenir les grossesses précoces que d’accompagner les jeunes qui attendent bébé alors que les plus jeunes qui viennent chez nous n’ont que 13-14 ans. Au cours des 24 dernières années nous avons travaillé plusieurs programmes d’éducation à une sexualité positive pour éduquer (1) les parents, (2) les jeunes du primaire et (3) les adolescents à comprendre pourquoi il faut prendre letan pou kontan. Il y va de leur équilibre, du climat familial, des bons soins au bébé qui s’annonce et qui a besoin d’être aimé par des parents qui l’ont désiré et qui sont bien préparés à l’accueillir.
LIRE PLUS