Bienvenue sur notre site internet

Être sur l’Internet, c’est multiplier les occasions de dialogue. Nous souhaitons pouvoir le faire avec le plus grand nombre de personnes. Pierre dans le domaine de l’économie, de la politique et des finances. Monique sur des questions sociales. Pierre et Monique, riche de leur vécu familial avec leur cinq enfants, ont participé aux débats d’idées qui ont mobilisé l’Ile Maurice depuis l’indépendance en 1968. Articles d’opinion, articles d’information, publications … Nous continuons à réfléchir, à analyser et à exposer nos points de vue. Nous nous invitons au dialogue à partir d’une sélection de textes qui vous sont ici proposés.


Pierre Dinan
Pierre Dinan détient une licence en économie de la London School of Economics and Political Science ainsi que le diplôme professionnel d’expert comptable octroyé par l’Institute of Chartered Accountants in England and Wales.
Il collabore des articles sur l’économie et les finances à des publications professionnelles ainsi qu’à des quotidiens et hebdomadaires.
Voir CV


Monique Dinan
Monique Dinan (Rivet) détient un BA Honours en Histoire et Geographie de l’Université de Dublin et un MA de l’Université Laval de Québec Monique Dinan a été enseignante, journaliste puis rédactrice en chef de l’hebdomadaire catholique pendant 18 ans. Depuis sa retraite en 1998, Monique s’active à promouvoir Le Mouvement D’aide à la Maternité (M.A.M) une ONG qui a un triple but:

  • promouvoir le respect de la vie à l’Ile Maurice
  • être une antenne d’écoute et d’accompagnement de femmes rencontrant des problèmes associés à leur grossesse.
  • prévenir les grossesses précoces auprès des jeunes à travers l’information
Voir CV

Actualités
Pierre Dinan, 30/04/2018
Tour d’horizon pré budgétaire
L’été 2018, copieusement arrosé par des cieux généreux, connait ses derniers soubresauts. Il sera bientôt derrière nous. S’annoncent des mois d’hiver austral qui seront, comme les années précédentes, marqués par la présentation du Budget de l’Etat. S’ensuivront alors d’âpres débats : à l’Assemblée Nationale, au sein des conseils d’administration, dans les institutions, les familles et sur la place publique. On entendra les applaudissements des parlementaires de la majorité et les dénigrements de ceux des oppositions. L’homme de la rue exprimera son approbation ou son mécontentement selon sa perception ou son estimation du coût réduit ou additionnel de ses besoins de base. Le contribuable applaudira si la fiscalité est réduite, il dénoncera les gaspillages si elle est accrue. Et ainsi de suite.
LIRE PLUS
Pierre Dinan, 15/03/2018
Démographie mauricienne Les défis qui nous interpellent
Maurice peut se vanter d’avoir, en ces cinquante premières années de son indépendance, réussi à hausser le revenu annuel moyen par tête d’habitant de quelque 100 dollars en 1968 à environ 9500 dollars en 2018. Maurice était en 1968 un ilot de pauvreté ; en 2018, il ambitionne de devenir, d’ici une douzaine d’années, un pays à revenu élevé. Ambition certes légitime, mais faut-il encore que nous, les Mauriciens, nous puissions mener à bien ce projet et, une fois l’objectif realise, nous maintenir au niveau que nous aurons atteint.
LIRE PLUS
Monique Dinan, 12/07/2018
Germain Brémont, Spiritain décédé en 2015 : Ce Mauricien missionnaire au Congo et au Brésil
En ce mois de juillet, la Marche de Charité, dont la première édition a eu lieu en 1984, coïncidera avec l’ordination de Yudesch Arnachellum le 22 juillet prochain. Notons que c’est en 1821 qu’a eu lieu à Paris l’ordination de Hippolyte Deroullède, premier prêtre mauricien. Yudesch sera le 166e prêtre mauricien. On entendra beaucoup parler de vocation religieuse en ce mois de juillet. C’est l’occasion de faire un bref rappel du riche parcours du prêtre spiritain mauricien, Germain Brémont, qui a été missionnaire au Congo et au Brésil.
LIRE PLUS
Monique Dinan, 28/05/2018
Décriminaliser l’avortement ???
C’est dans cette semaine de la Fête des Mères que la question de l’avortement - acte délibéré d’une femme de tuer la vie de l’enfant qui se développe en elle, afin de se débarrasser du bébé qui vient déranger ses plans - revient sur le tapis. Le Défi Quotidien du mercredi 23 mai a pour titre : Lindsey Collen : «Il faut décriminaliser l’avortement ». Dans l’article publié, Lindsey Collen et Vidya Charan demandent de décriminaliser l’avortement afin de le rendre accessible à toutes celles qui désirent avorter. Leur prise de position fait suite aux chiffres officiels du ministère de la Santé donnés au Parlement concernant les avortements réalisés dans le cadre légal de la loi votée en 2012 : 3 cas en 2015, 14 cas en 2016, 7 en 2017. Selon le député Ramano, il y a eu en fait 501 cas en 2015, 634 cas en 2016 et 487 cas en 2017 traités dans les hôpitaux pour des problèmes associés aux avortements clandestins.
LIRE PLUS