• Père Laval et la Vierge Marie

    Ce dimanche 27 novembre, tous les Mauriciens sont invités à se réunir à Marie-Reine-de-la-Paix pour confier à Marie le Cardinalat de Mgr Maurice Piat, prêtre spiritain qui appartient à la même congrégation que le Bienheureux Jacques Désiré Laval. Cette grande manifestation est l’occasion de mettre en valeur la grande dévotion de notre Père Laval à la Vierge Marie. En effet, après sa conversion, son ordination et ses deux premières années de prêtrise en France, le Père Laval devient en 1841, le premier missionnaire de la nouvelle Congrégation du Saint-Cœur-de-Marie à partir en mission. Celle-ci, étant sa première, est implantée à Maurice. Père Laval a pour mission de travailler comme prêtre auprès des esclaves. C’est cette même congrégation, dédiée à Marie, qui est dissoute en 1848 pour être intégrée à la Congrégation du Saint-Esprit qui avait plus de 100 ans d’existence – les Spiritains - et qui était reconnue par le Vatican comme une congrégation missionnaire. Le Père Bernard Hym a publié en 2016 un livre passionnant « Cœur à cœur avec le Père Laval à travers ses écrits ». Cet article veut souligner le grand amour du Père Laval pour la Vierge Marie en relevant les nombreuses références qui lui sont faites à travers ses lettres. Que les prières de dimanche prochain à Marie-Reine-de-la-Paix continuent celles du Père Laval qui a constamment imploré la bénédiction de la Vierge Marie pendant ses 23 années d’apostolat passées dans l’île.

    LIRE PLUS →

    26/11/2016 Monique DINAN
  • Marie Reine de la Paix et ses grandes célébrations

    Le 15 août est l’occasion de rappeler certaines dates historiques associées à la dévotion mariale des Mauriciens au sanctuaire de Marie, Reine de la Paix, lequel a été partie prenante de quelques-unes des plus belles pages de l’histoire du pays. Mgr. James Leen, évêque de 1925 à 1949, veut d’une part ériger un monument national dédié à Marie et, d’autre part, réparer l’outrage d’un sanctuaire marial en Pologne dévastée par les nazis. Cette statue de la Vierge haute de trois mètres nous rappelle que nous sommes aussi riches que les Brésiliens avec le Christ-Roi qui domine leur ville au cœur des Jeux Olympiques de Rio.

    LIRE PLUS →

    15/08/2016 Monique DINAN
  • La grande contribution des Pères MEP à l’Église de Maurice

    Les MEP, les prêtres des Missions Étrangères de Paris, ont contribué depuis le XVII siècle à l'évangélisation de nombreux pays d'Asie en envoyant des missionnaires, dont 23 ont été béatifiés ou canonisés. Ces missionnaires qui constituent une famille dont la mission est d’aller porter l’Évangile et son message d’amour se sont donné beaucoup de mal pour étudier les langues asiatiques et ont considérablement aidé à l’éducation de la population. Les contacts établis ont facilité leur rapprochement avec les pays d’Europe.

    LIRE PLUS →

    01/08/2016 Monique DINAN
  • Quelle Vision 2030 pour l’équilibre démographique de notre République ? Appel au gouvernement pour une politique familiale

    Nous avons eu avec Vision 2030 la stratégie pour le « second miracle économique du pays ». Il y a aussi urgence de planifier la politique démographique afin de freiner le vieillissement de notre population. Notre République fait face à un sérieux manque d’enfants. La natalité est en constante régression; cette dernière décennie a vu quelque 500 naissances de moins tous les ans. Les chiffres crient haut et fort à quel point les Mauriciennes donnent naissance à moins d’enfants que par le passé : les 22 600 naissances en 1990 sont passé à 20 000 en 2000. La régression s’est accélérée. En 2010 : 15 006 naissances et en 2014 : 13 415 naissances. Nous avons donc plus que jamais besoin de familles stables pour accueillir les bébés et leur offrir une qualité de vie où ils se sentent acceptés, en retour de quoi ils apporteront une nouvelle vitalité à notre pays sérieusement menacé par le vieillissement. C’est la planche de salut aux défis démographiques qui nous guettent.

    LIRE PLUS →

    10/02/2016 Monique DINAN
  • L’enfant naît amoureux

    Autour de la fête de Noël, l’enfant est roi. Si on n’a pas autour de soi un enfant à chérir et à rendre heureux, Noël manque de son éclat et de sa raison d’être. Noel : c’est aussi pour chacun d’entre nous, le retour en arrière dans le monde de nos propres souvenirs. A chacun son histoire: pour certains l’enfance est dès le départ une route tracée pour des progrès et un bon épanouissement, alors que pour d’autres, cela va s’avérer un chemin avec de multiples obstacles à franchir pour essayer de se faire une place au soleil et de se créer un avenir positif.

    LIRE PLUS →

    09/01/2016 Monique DINAN