• Quand deux papas apprennent la violence à leurs enfants

    Jeudi après-midi, lors d’une attente de quelque 10 minutes près d’une plante décorative dans la cour d’une clinique, j’entends des voix camouflées : un homme qui donne des instructions à son fils pour qu’il enfile ses chaussures, probablement nouvellement achetées. Iront-ils ensemble rendre visite à un proche en clinique ?… L’opération chaussure terminée, j’entrevois l’homme qui tire avec force sur l’oreille du garçon. Il va vers sa voiture puis retourne vers son fils, un gars de quelque 10 ans qui se retrouve alors en pleins sanglots, suite à la correction reçue. Il a eu vite fait de sécher ses larmes car il pouvait s’attendre au pire, surtout que l’homme qui m’a jeté un regard noir, s’était douté que j’avais été témoin de toute la violence exercée envers son enfant.

    LIRE PLUS →

    28/11/2014 Monique DINAN
  • Une des priorités actuelles : un plus grand nombre d’enfants mauriciens Qu’est-ce que nos partis politiques en lice prévoient à cet effet ?

    Les jeunes, s’ils sont compétents et responsables, constituent la force motrice d’une nation pour leur apport au progrès économique. Parmi eux se trouveront aussi ceux qui auront à cœur de s’occuper des personnes âgées qui seront de plus en plus nombreux. S’attaquer au vieillissement de la population mauricienne va-t-il constituer une des priorités du prochain gouvernement ? C’est un des problèmes majeurs auquel notre pays fait face avec un taux de population de fertilité de 1,43 % qui est bien inférieur à celui de la Réunion et même celui de la France ? Quelle doit être la priorité du prochain gouvernement ?

    LIRE PLUS →

    15/11/2014 Monique DINAN
  • Thérèse Tadebois Une battante au grand cœur

    Une Mauricienne qui est une fierté pour l’Ile Maurice Ma première rencontre avec Thérèse Tadebois a été lors de son premier jour de travail au Couvent de Lorette de Rose-Hill où j’ai été une de ses élèves ; une enseignante qu’on n’oublie pas à cause de sa chaleur humaine et de la qualité de ses cours. Je lui dois ma solide implantation dans le domaine de la géographie et de l’histoire dans les années cruciales du secondaire. Thérèse est en fait une des premières Mauriciennes à obtenir le précieux diplôme de BSC Hons. par correspondance. Elle l’a obtenu, alors que son sixième enfant était venue prendre place dans sa vie déjà bien remplie de jeune maman. Thérèse est restée toute sa vie une enseignante hors pair qui a su démystifier pour des générations d’élèves, filles et garçons, le monde complexe des mathématiques.

    LIRE PLUS →

    07/10/2014 Monique DINAN
  • Mieux connaître Père Laval (1803 – 1864)

    38 ans en France et 23 ans à l’Ile Maurice En cette année 2014 où une nouvelle crypte se prépare pour accueillir les pèlerins qui viennent se recueillir auprès du tombeau du Père Laval, cette série d’articles en 5 volets. Nombreux sont les textes écrits par le Père Laval lui-même qui fait le récit de son vécu. 1. Les 38 premières années du Père Laval en France 1803-1841 2. Début de la mission de 23 ans du Père Laval à Maurice 3. Père Laval de 1846-1860 : difficultés entre vie religieuse et vie missionnaire. 4. Père Laval de 1860-1864 : années de maladie et décès. 5. Père Laval et la Vierge Marie

    LIRE PLUS →

    09/09/2014 Monique DINAN
  • parade de la violence et des « misdemeanours »

    La publication « Gender Statistics 2013» de Statistics Mauritius a donné lieu à différents commentaires pointant du doigt les domaines où les hommes occupent les premières places et regrettant que la répartition ne soit pas plus égale au niveau des salaires et des postes de responsabilité. Le concept de gender, de plus en plus d’actualité, vient souligner ces écarts en souhaitant que la parité s’exerce dans tous les domaines. Il est un autre domaine de la vie en société qui mérite analyse et remise en question … Des chiffres qui nous interpellent encore plus, nous les femmes, qui sommes les mamans, les sœurs, les épouses et…ou … les victimes des données qui suivent. Les hommes occupent encore la première place, et, dans ce cas, une place à ne pas envier… car il s’agit de drames et de violences. Il y a 2 tableaux qui sont très éloquents pour refléter le mal-être de la société mauricienne. Ce sont les tableaux 17 et 18 de la publication.

    LIRE PLUS →

    31/08/2014 Monique DINAN
  • 13 688 accouchements en 2013 dans notre République

    L’excellente publication du ministère de la Santé contenant toutes les données statistiques concernant le travail effectué dans les hôpitaux et les cliniques permet d’avoir des données précises concernant les femmes qui ont accouché et leurs nouveau-nés. Des chiffres importants quand on sait que le pays avec ses 1,2 millions d’habitants souffre d’un sérieux problème de dénatalité et qu’il y a un urgent besoin d’encourager les naissances pour renflouer la population vieillissante de notre République. Ces nouvelles mamans de 2013 apportent donc vie et espoir pour l’avenir. Souhaitons-leur d’être des « mamans soleils» pleines de courage pour semer beaucoup d’amour et de joie de vivre dans le cœur de leurs nouveau-nés.

    LIRE PLUS →

    06/08/2014 Monique DINAN
  • Designer Babies ?…

    Un terme de la haute couture en vue de programmer l’arrivée d’un bébé selon les desiderata de ses parents. L’article du Dr. Zina Valaydon dans l’express du 26 février pose une question d’importance vitale : where do we draw the line ? Vive les avancées de la science et de la médecine qui, depuis seulement ces cinquante dernières années, ont tellement mis en lumière cette minutieuse mise en marche de la vie dans ses commencements. Il faut prendre le temps de s’émerveiller de cette programmation complexe de la vie humaine qui a besoin pour démarrer que le spermatozoïde de papa vienne pénétrer l’ovule de maman.

    LIRE PLUS →

    14/03/2014 Monique DINAN
  • 3 livres en février 2014

    1. La République de Maurice Ce livre regroupe une série d’articles publiés dans le quotidien « Le Mauricien » du 18 avril 2007 au 21 mai 2009 autour des thèmes suivants : 1ère partie : L’île se construit 2ème partie : 400 ans de peuplement 3ème partie : Randonnées à travers nos districts 4ème partie : La République de Maurice : Des Dépendances aux …Iles Lointaines 2. The Irish presence in Mauritius: Three centuries of friendly relations ISBN 978-99949-926-7-6 3. Histoire du Rassemblement pour le Progrès et la Liberté : Le RPL de 1981 à 1983 : Revaloriser la politique ISBN 978-99949-926-6-9

    LIRE PLUS →

    01/02/2014 Monique DINAN
  • Francois: un mois d’octobre marial

    L’appel du Pape Francois Après la prière pour la Syrie en septembre, un mois d’octobre très marial La Syrie a été à la pointe de l’actualité internationale au cours du mois de septembre. Ce pays du Moyen-Orient déjà déchiré depuis deux ans par une dramatique guerre civile entre sunnites et chiites était au banc des accusés… fallait-il une frappe internationale pour la punir d’avoir fait usage des armes chimiques ? Les USA et la France ont brandi sérieusement cette menace. Les pourparlers internationaux se prolongent encore pour décider des pressions à exercer pour que non seulement cesse la guerre civile mais aussi et surtout pour faire la leçon aux autres pays susceptibles d’employer les armes chimiques. Il y va de l’avenir de l’humanité.

    LIRE PLUS →

    02/10/2013 Monique DINAN
  • A propos de Mmes Veil et Taubira

    Madame Rada Gungaloo a porté aux nues deux femmes à qui elle a décerné des propos des plus élogieux. Madame Simone Veil est présentée comme « une icône du progressisme » et Madame Taubira « une grande, courageuse et merveilleuse Garde des Sceaux. » Madame Rada Gungaloo est certes bien libre de ses actions, de ses émotions et de ses réactions. Elle a pris le temps d’exposer longuement ses convictions et de partager sa conception de féministe pour qui l’avancement des droits humains contre l’injustice et l’exclusion est le credo suprême. Si je partage sa conviction que les droits humains doivent être respectés, je maintiens que dans les lois qui portent dorénavant le nom de ces dames, il y a d’autres droits qui sont complètement foulés aux pieds et bafoués.

    LIRE PLUS →

    01/09/2013 Monique DINAN
  • Où va la famille ?

    Que devient le mariage, pilier fondateur de la famille alors que le nombre de mariages continue d’être à la baisse en Occident et que les familles recomposées sont à la hausse? En France, la loi Taubira a franchi le 18 mai, dans un temps éclair, toutes les étapes essentielles pour aboutir à la validation des mariages entre personnes du même sexe. Le grand rassemblement à Paris le dimanche 26 mai a témoigné toutefois de l’opposition soutenue d’une majorité de citoyens français – socialistes, non-croyants, agnostiques, juifs et musulmans – s’unissant aux chrétiens pour défendre le droit des enfants à avoir un père et une mère. Ce combat en faveur de la vie rallie toutes les bonnes volontés qui veulent d’une société saine qui puise sa force dans les valeurs familiales.

    LIRE PLUS →

    02/06/2013 Monique DINAN
  • A quand le projet de loi concernant la bioéthique à Maurice ?Quelles seront les occasions de concertation de la population?

    En cette semaine de la Fête des Mères, les souvenirs de notre enfance et les émotions qui lui sont associées repeuplent la mémoire de chacun. Nous avons tous eu besoin de maman et de papa ; nos premières années ont été invariablement marquées par la qualité de leur présence. Les avancées des sciences médicales modernes qui sont venues ouvrir de nouvelles voies pour faciliter la fécondation et améliorer la qualité de la vie nécessitent toutefois un strict encadrement légal. Nous avons quatre cliniques opérationnelles dans le domaine de la procréation médicalement assistée dans le pays. Or nous sommes encore en attente d’une loi mauricienne concernant la bioéthique.

    LIRE PLUS →

    24/05/2013 Monique DINAN
  • 15 mai: Journée internationale de la Famille.Aux ados de 14-18 ans.

    Tu commences déjà à te demander, en dépit des heurts inévitables dans toute vie en famille, comment dire merci à ta maman pour la Fête des Mères. En ce mercredi 15 mai, Journée internationale de la Famille, tu peux aussi prendre conscience que tu es déjà, au cours de ton adolescence, en train de construire le futur parent que tu deviendras.

    LIRE PLUS →

    15/05/2013 Monique DINAN
  • De 2012 à 2013 : l’urgence d’enrayer la violence

    En cette heure des bilans, on ne peut que déplorer la présence invasive de la violence : Au sein des familles avec des coups qui se terminent en blessures, ruptures, drames et meurtres. Entre adolescents, une violence qui envahit jusqu’au sein des écoles. Sur les routes, une indiscipline meurtrière associée aux excès de vitesse. Dans les lieux publics et les maisons particulières, des vols qui font des victimes qui n’arriveront jamais à oublier les traumatismes vécus. De l’utérus des femmes enceintes, des avortements qui se débarrassent des enfants que leurs mamans ne sont pas prêtes à accueillir, sans vraiment se rendre compte qu’elles ne l’enlèveront jamais de leur mémoire et de leur cœur. Un tournant décisif en 2012 a été la légalisation de l’avortement qui permet dorénavant d’arrêter le développement de la vie de l’enfant non-né, ce qui reste une violence inouïe. D’ailleurs le législateur ne l’a permis que dans quatre cas spécifiques, ce qui témoigne de la violence d’un tel acte.

    LIRE PLUS →

    31/12/2012 Monique DINAN
  • Le droit à l’objection de conscience Les professionnels de santé mauriciens pourront-ils faire appLe droit à l’objection de conscience concernant l’avortement?

    Le droit à l’objection de conscience Les professionnels de santé mauriciens pourront-ils faire appel, comme en Europe, au droit à l’objection de conscience concernant l’avortement? Quand la loi concernant la légalisation de l’avortement dans des cas spécifiques sera mise en vigueur dans notre République, le droit à la clause de conscience des professionnels de santé sera-t-il garanti ? Vu qu’un service public doit être assuré, il est normal qu’on demande à un médecin ou à un infirmier qui postule dans un service où l’on pratique des avortements, s’il est d’accord pour y participer. On ne peut, en aucun cas, contraindre un médecin à exécuter un avortement même quand il est légal s’il refuse de le pratiquer en exerçant son objection de conscience. Les infirmiers et infirmières auront-ils le droit de refuser de travailler dans les services directement associés à un avortement. Cette question doit être étudiée et réglée avant la mise en pratique des procédures officielles. L’assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a rejeté en octobre 2011 le rapport de la députée socialiste britannique Christine McCafferty qui souhaitait limiter la pratique de l’objection de conscience en Europe chez les professionnels de santé. Au cœur des débats, l’avortement, l’euthanasie et l’aide médicale à la procréation assistée. Selon le rapport de la députée britannique, de plus en plus de médecins refusent de pratiquer l’IVG pour des questions morales, comme en Italie où 70% des gynécologues mettent en avant l’objection de conscience. Le projet de résolution prévoyait d’«obliger » les professionnels de santé à « donner le traitement (…) ». En France, de nombreuses associations, de même que le Conseil de l’Ordre des médecins ont dénoncé des dispositions qui « violent gravement la liberté de conscience des médecins (..), inacceptables et en contravention flagrante avec les règles éthiques généralement admises en Europe et le plus généralement dans le monde.»

    LIRE PLUS →

    04/09/2012 Monique DINAN
  • Les pro-avortement l’emportent

    Décision « historique » en ce 12 juin 2012 : 50 députés se sont prononcés pour, 14 députés contre, 1 abstention et 4 députés absents du pays. La dépénalisation de l’avortement qui n’avait figuré sur aucun programme gouvernemental a été votée au Parlement. Reconnaissons que cette décision a été prise à l’issue d’un exercice parlementaire transparent où les députés ont eu à déclarer ouvertement leur credo et motiver les décisions de voter pour ou contre. Ils/elles se sont faits les champions des femmes pauvres qui ne peuvent se payer un avortement ici ou à l’étranger. Pour de nombreux politiciens, les pauvres ont toujours bon dos …

    LIRE PLUS →

    12/06/2012 Monique DINAN
  • L’avortement légalisé?…

    L’avortement légalisé?… Les dés seront probablement jetés ce mardi. Tout peut encore dépendre des orientations données par les deux plus hauts représentants du Parlement mauricien, Dr. Navin Ramgoolam et Dr. R. Beebeejaun, tous deux médecins ayant pris l’engagement de soigner et de protéger la vie. Ils ont encore la possibilité de faire amender une loi dénoncée parce qu’elle est trop ancienne et de la rénover. Une nouvelle loi qui précisera que : Que les femmes malades au cours de leur grossesse doivent être soignées. Que dans les familles démunies, déjà répertoriées par la Sécurité Sociale, les femmes enceintes et leurs nouveau-nés recevront une allocation de l’Etat mauricien (ce qui ne coûtera pas plus cher que tous les nouveaux aménagements nécessaires pour institutionnaliser les salles d’avortement dans nos hôpitaux). Que les embryons présentant un handicap ne seront pas avortés. Comme jamais auparavant, les temps modernes disposent de moyens pour aider les personnes handicapées à s’épanouir.

    LIRE PLUS →

    10/06/2012 Monique DINAN
  • Lettre a Mesdames Monique Ohsan-Bellepeau et Mireille Martin

    Lettre à Mesdames Monique Ohsan-Bellepeau et Mireille Martin Avec les responsabilités que vous occupez, Madame Monique Ohsan-Bellepeau, comme présidente par intérim de notre République, et vous, Madame Mireille Martin, comme ministre s’occupant de la promotion des Mauriciennes, vos noms resteront à jamais gravés dans l’histoire de notre pays par la décision qui sera prise au Parlement concernant l’avortement. Le statu quo n’est plus possible. Il faut une décision nationale et une loi 2012 concernant l’avortement afin qu’on ne revienne plus tous les 2 ou 3 ans pleurer sur la vieille loi de 1838, avec les pro-avortements se faisant passer comme les championnes des femmes pauvres incapables de se payer un avortement sécurisé.

    LIRE PLUS →

    27/05/2012 Monique DINAN
  • Publications de Monique Dinan

    Publications de Monique Dinan

    LIRE PLUS →

    05/05/2012 Monique DINAN
  • Amoureux à 14/16 ans

    Dans le cadre de la St Valentin Amoureux à 14/16 ans Une série de 8 articles publiés dans Le Mauricien au cours de février 2012. 1. Tu as entre 14 et 16 ans 2. L’unique parcours de ta vie 3. La sexualité : une différence qui enrichit 4. De la naissance à l’âge adulte 5. Adolescence : la route vers la vie adulte 6. Cœur, amour et sexualité 7. Amour conjugal 8. Amoureux à 14/16 ans

    LIRE PLUS →

    09/02/2012 Monique DINAN
  • 15 000 à 20 000 avortements pratiqués annuellement à Maurice, les chiffres macabres de la MFPWA

    Dans votre édition du 4 septembre 2011, vous avez cité les chiffres de la MFPWA, ils n’ont pas changé depuis 1998. Cela fait partie de la stratégie des pro-avortements de grossir démesurément les chiffres dans l’espoir d’émouvoir la population sur la détresse des femmes et de rendre plus urgente la légalisation de l’avortement. Si ces chiffres s’avéraient exacts, cela révèlerait, d’une part. une situation vraiment macabre de la société mauricienne et, d’autre part, un échec quasi-total du travail accompli par la MFPWA, qui a pour mission de réduire les grossesses non-désirées par la distribution à travers tout le pays des contraceptifs, les plus performants possible. Voyons de près cette sordide réalité si ces chiffres s’avéraient exacts. En 2009, nous avons eu 15 344 naissances, cela constitue une moyenne de 42 naissances par jour.

    LIRE PLUS →

    11/09/2011 Monique DINAN
  • Promouvoir la légalisation de l’avortement n’est pas dans la mission de la CEDAW

    La CEDAW a été crée en 1979 par les Nations Unies pour le progrès des femmes. La CEDAW a toute sa raison d’être et a permis de faire, au cours des décennies passées, un important travail pour réduire les inégalités au détriment de la femme dans la vie politique, sociale, économique et culturelle de leur pays. Un des points de son préambule précise en fait l’importance de la famille : « Ayant à l’esprit l’importance de la contribution des femmes au bien-être de la famille et au progrès de la société, qui jusqu’à présent n’a pas été pleinement reconnue, de l’importance sociale de la maternité et du rôle des parents dans la famille et dans l’éducation des enfants et conscients du fait que le rôle de la femme dans la procréation ne doit pas être une cause de discrimination et que l’éducation des enfants exige le partage des responsabilités entre les hommes, les femmes et la société dans son ensemble .»

    LIRE PLUS →

    11/09/2011 Monique DINAN
  • Avortement : n’exagérons pas les chiffres

    Il est essentiel, dans tout débat sérieux et ouvert, d’avoir des chiffres exacts pour établir ses arguments. D’où proviennent les chiffres des 24 217 cas de complications que vous cités dans l’éditorial « Justice pour les femmes » du jeudi 31 aout ? Si vous vous référez aux statistiques de la Santé faisant référence au nombre femmes avec des problèmes de santé associés à la grossesse, ayant eu besoin de traitement dans les hôpitaux et cliniques, il faut savoir que ces chiffres se réfèrent à deux types de problèmes : 1. Les avortements spontanés, les fausses couches qui surviennent pendant les grossesses. 2. Les avortements provoqués qui tournent mal.

    LIRE PLUS →

    06/09/2011 Monique DINAN
  • La réponse du Cameroun à la pression du CEDAW pour légaliser l’avortement

    Selon Me Premila Patten, le CEDAW se propose, à sa réunion d’octobre prochain, de mettre Maurice sur la sellette par rapport à la légalisation de l’avortement. Maurice aurait, selon elle, promis depuis 2007, de procéder à la légalisation dans des cas spécifiques. Le rapport de Maurice à la CEDAW en 2006 fait allusion à cette possibilité, mais sans se commettre. « In Mauritius, while the subject of abortion laws arouse passionate debate, the practice of abortion continues as women and men weigh societal, familial and personal constraints against their desire to terminate an unwanted pregnancy… However, the Ministry of Health in collaboration with other stakeholders is working on a policy as to in which cases abortion could be permitted in the country.(Extrait du dernier rapport de Maurice au CEDAW en 2006).

    LIRE PLUS →

    02/09/2011 Monique DINAN
  • Mouvement d’Aide à la Maternité

    Mouvement d’Aide à la Maternité 6, rue Notre Dame de Lourdes, Rose-Hill, Ile Maurice Tel/Fax: (230) 466-2080 email: mam0742@intnet.mu http://www.mamnet.org Objectifs Le MOUVEMENT D’AIDE A LA MATERNITÉ (MAM) est fondée en 1995. Pour une sensibilisation de l’opinion publique aux problèmes associées avec les grossesses non-désirées et la nécessité d’une solidarité envers ces futures mères. En 1998, le MOUVEMENT D’AIDE A LA MATERNITÉ devient une association nationale enregistrée ouverte à ceux qui partagent le respect de la vie dès la fécondation. MAM ouvre un CENTRE POUR LA VIE à Rose-Hill, un lieu de rencontre, d’écoute et de formation.

    LIRE PLUS →

    02/08/2011 Monique DINAN
  • La théorie du genre

    La théorie du genre : disparition des distinctions entre l’homme et la femme La théorie du genre nie la différence de la sexualité biologique et psychologique entre l’homme et la femme. La différence corporelle, appelée sexe, est minimisée, tandis que la dimension culturelle, appelée genre, est considérée comme primordiale. Avec la théorie du genre, notre identité sexuelle, notre différence sexuelle qui fait que nous naissons fille ou garçon n’a pas d’importance. C’est notre orientation sexuelle, au cours de l’adolescence, qui détermine ce que nous choisissons d’être. Chaque personne doit être libre de choisir son orientation sexuelle. Cette idéologie tire ses fondements du livre de la philosophe Judith Butler qui a publié aux Etats-Unis en 1990 – Gender Trouble : Feminism and the subversion of Identity. Elle a été popularisée en 1995lors de la Conférence des Nations-Unies de Pékin sur la femme.

    LIRE PLUS →

    08/07/2011 Monique DINAN
  • Homophobie

    Si le mot homophobie implique la haine ou la peur de personnes à qui on fait souffrir des discriminations injustes du fait de leur homosexualité, le fait d’être homophobe est nettement répréhensible et doit être désavoué. Mais ce mot est arrivé, dans un but délibérément revendicatif, à impliquer et condamner ceux qui font une évaluation morale du comportement homosexuel. S’il faut condamner les homophobes qui s’attaquent délibérément aux homosexuels, il faut aussi permettre à d’autres d’avoir le devoir et le courage de mettre en évidence tout ce qu’implique la notion et la pratique de l’homosexualité. Porter atteinte au droit de considérer que l’homosexualité n’est pas bonne, c’est porter atteinte à notre liberté de conscience et d’expression.

    LIRE PLUS →

    01/07/2011 Monique DINAN
  • Et si Medpoint devenait un turning point ?Pourquoi ne pas en faire un Rodrigues Centre ?

    Allons-nous continuer à enliser l’avenir de notre pays autour d’un projet d’hôpital gériatrique qui n’a fait qu’envenimer le climat politique pour devenir la crise majeure que nous vivons ces jours-ci ? Soit nous continuons à piquer du nez, soit nous nous réorientons en retenant toutefois les leçons si durement apprises. Pourquoi, dans une volonté d’un souffle nouveau dans la vie publique et politique, ne pas faire de ceMedpoint Centre un Rodrigues Centre qui accueillerait les jeunes Rodriguais en formation tertiaire à Maurice ? Rodrigues a aussi connu, comme Maurice depuis le début de 2010, des secousses politiques internes qui continuent à fragiliser le climat social de l’île. De plus les Rodriguais ont besoin d’un signal fort pour leur faire se sentir partie intégrante de la République avec une volonté concrète de faire une place au soleil aux jeunes générations rodriguaises. Pour nous qui planifions de nous faire des millions en ouvrant des centres d’études supérieures dans le pays, mettons-nous à l’œuvre immédiatement pour réussir à démarrer avec succès un modèle de résidence pour étudiants. Le projet d’un Rodrigues Centre pourrait vraiment être rassembleur et témoigner de la volonté d’un nouveau départ dans la vie politique de la République de Maurice.

    LIRE PLUS →

    28/06/2011 Monique DINAN
  • Amnesty International … homosexualité … sodomie

    Amnesty International … homosexualité … sodomie Le président de la section mauricienne d’Amnesty International nous apprend que le représentant de Maurice a voté le 17 juin 2011 au Conseil des Droits de l’Homme en faveur de l’orientation sexuelle et de l’identité du genre. Le gouvernement mauricien et les Mauriciens sont-ils vraiment conscients de ce que cette résolution implique ? Il n’y a jamais eu de débat à ce sujet dans le pays et pourtant il s’agit la théorie du genre, un concept nouveau qui ouvre la voie à toute une dévaluation de la sexualité. Au nom des droits de l’homme, chaque personne, guidée par la recherche du plaisir attendu, doit être libre de son comportement sexuel. De plus la procréation doit être radicalement désolidarisée de la sexualité. Les droits à la contraception, à l’avortement et à la procréation artificielle sont les nouveaux impératifs de la (r)évolution culturelle.

    LIRE PLUS →

    24/06/2011 Monique DINAN
  • Mettre au monde un enfant

    Mettre au monde un enfant Mois de Mai 2011 : mois de la famille, mois de la Fête des Mères, d’où une série de 4 dossiers 1. L’Assistance Médicale à la Procréation La réponse parlementaire en avril 2011 sur la pratique de la FIV. 2. La NaProTechnologie : la pratique médicale naturelle contre l’infertilité. Une pratique à être connue à Maurice et promue dans nos hôpitaux 3. Notre bébé de la conception à la naissance. La grande aventure des quelque 40 semaines de grossesse. Quand les papas pourront-ils être présents aux accouchements dans les hôpitaux? 4. Nous parents et nos enfants De 0-18 ans : un enfant… Années décisives qui orientent tout l’avenir

    LIRE PLUS →

    26/05/2011 Monique DINAN
  • Nous, les femmes (1)

    Nous, les femmes (1) Habillées, déshabillées … En cette semaine où les créateurs et créatrices de mode font leur show, prenons conscience d’un fait qui prend de plus en d’ampleur : les tenues de plus en plus dénudées de certaines Mauriciennes dans les lieux publics. Et elles s’y mettent de plus en plus jeunes. La lingerie féminine, sexy certes, mais pas vulgaire, occupe aussi tout un créneau de l’actualité dans la presse mauricienne. Maillots de bain et bikinis sont d’autres thèmes porteurs. C’est aussi une niche importante pour les publicités où tout s’ose. De beaux visages … ; des sourires angéliques… ; des femmes aux poses les plus naturelles et n’ayant rien d’allumeuses aguichantes… ; des corps féminins qui s’exposent sans retenue… ; une mise en valeur assurée, quelles que soient la pointure et la carrure… ; des matériaux d’une qualité exceptionnelle pour assurer le maximum de confort et de bien-être. Photos de qualités artistiques recherchées. Tous les éléments importants sont étudiés de très près pour attirer, suggérer et faire débourser. Il s’agit de faire des affaires d’or qui vont aider grandement à la réussite des affaires de cœur et des histoires d’amour. Ces petites tenues décontractées, au prix fort, vont permettre des soirées intimes et inoubliables. La pub nous le promet…

    LIRE PLUS →

    06/04/2011 Monique DINAN
  • Lettre aux Mauriciennes de 15-19 ans, notre espoir et notre avenir

    Cette lettre s’adresse particulièrement à toi en cette Journée Internationale de la Femme. Nous sommes depuis le début de cette année submergée par une vague de violence – crimes, agressions, vols, viols, accidents – qui inquiète tout le pays. Tu constates toi-même que chez les jeunes adultes de 20-30 ans il y a beaucoup de cœurs blessés et de corps bafoués, plus de libertinage avec les couples qui se forment pour ensuite casser, plus de divorces. Comment est-ce que tu te situes face à cette vague de fond qui bouleverse notre société ? Tu es non seulement notre espoir, mais aussi notre avenir. Ce que tu es, ce que tu fais, ce que tu aimes et ce que tu deviens va nous influencer tous. Le groupe de 15 à 19 ans auquel tu appartiens peut insuffler un changement en profondeur pour un renouvellement de valeurs.

    LIRE PLUS →

    07/03/2011 Monique DINAN
  • Teen sex, domestic violence, the elderly…

    Here are a few extracts from British newspapers gleaned in the last week of the month of January. They are of interest because they inform us about a number of social issues and indicate the pitfalls we should avoid in our own environment. Monique Dinan Le Mauricien 11.02.2011 Pill handout causes rise in teen sex disease Sunday Times 30.01.2011 An official scheme to give the morning-after pill free to teenagers at chemists has backfired by increasing rates of sexually transmitted diseases and failing to the number of under-age pregnancies. New research shows the Department of Health’s policy of handing out emergency contraception to the under-16s encourages them to indulge in riskier sex lives. Offering the morning-after pill to adolescents has been a major part of governments’ teenage pregnancy over the past 10 years. The policy was intended to cut record levels of schoolgirls having babies by giving them medication, taken up to three days after unprotected sex, to end the pregnancy.

    LIRE PLUS →

    11/02/2011 Monique DINAN
  • HYMNE à la VIE

    Bonheur de femme A ta naissance A ta naissance, petite fille, tu as été faite pour être semence de bonheur Donne-toi le temps de grandir dans ton corps et dans ton coeur Afin de mieux épanouir toutes tes richesses: Ne brûle pas tes ailes avant qu’elles n’aient eu le temps de se déployer Immense est l’envol qui t’attend pour habiter ta féminité

    LIRE PLUS →

    05/01/2011 Monique DINAN
  • Femmes, passeuses de drogue

    A quand une réforme de la loi et des pénalités ? L’interview de Joël Toussaint du Collectif « Victimes du Subutex France-Maurice » dans l’édition du quotidien Le Mauricien du 12 novembre 2012 apporte des éclaircissements essentiels sur les pénalités infligées à ceux qui sont liés au trafic de la drogue dans la direction de notre République. Il demande, à juste titre, une réforme légale afin que les mêmes lois s’appliquent aux ressortissants étrangers et mauriciens. Deux points méritent d’être pris en considération pour ajouter du poids à cette demande d’une réforme de la loi.

    LIRE PLUS →

    08/03/2009 Monique DINAN
  • Across the censuses 1871-2000. A survey of religions

    To understand the unique blend of our multi-faceted plural society, we need to know about the major happenings that have moulded our heritage. Before the 1840s, the population was made up mostly of descendants of French and African origins. This “General Population” is fully aware of its unique and lasting contribution in shaping Mauritius. After the 1840s, the influx of Hindus and Muslims from the Indian subcontinent has added to a more complex social fabric. Mauritian ethnicity has undergone a radical evolution. In the third quarter of the nineteen century, the Chinese (from two specific regions of China) started coming in much smaller numbers. There has been a leap from 158,462 Mauritians in 1846 in the first census under British administration to a population of 1,178,848 in Census 2000. Although the first census was taken as early as 1735, Mauritius really became a multicultural society by the mid-nineteen century. 17 official censuses have been carried out every decade from 1846 to 2000. They are like seismographs registering the evolution taking place, each of them adding new pages to our history. This series of six articles is meant to focus on the evolution of the main religions of the country.

    LIRE PLUS →

    05/12/2000 Monique DINAN
  • Demographic History – Republic of Mauritius – 400 years of settlement – Immigration & emigration

    The Island is built 10 million to 7.8 millions years sucessive flows of lava build the foundation of the island 7.8 million years ago Mauritius emerged and went on growing over 4 different phases of volcanic activity. 20 000 years ago saw the last flows of lava in the country.. 4 000 years ago is the likely time when the dodos of pigeon origin evolved and adopted their unique features . Birds and endemic plants grow and multiply in this isolated and secure spot in spite of the predators introduced by the explorers and navigators.

    LIRE PLUS →

    24/11/2000 Monique DINAN
  • Sommet de la diaspora indienne. Leçons à retenir.

    La grande rencontre de la diaspora indienne à New Delhi a été un des premiers grands rendez-vous à l’agenda international de 2003. L’Ile Maurice a été, comme cela se doit, aux premières loges à ce sommet indien qui a réuni quelque 1 200 délégués venant de 60 pays. Sir Aneerood a été le seul chef de gouvernement à diriger sa délégation nationale. Le privilège accordé à notre premier Ministre de présider la séance inaugurale témoigne le fait historique que notre pays a accueilli de 1834 à 1930 le plus grand nombre d’immigrés indiens et souligne l’importance des liens historiques et politiques entre nos deux pays. Cette rencontre de début janvier est issue d’une volonté politique de créer des passerelles d’échanges et des possibilités de coopération – financière, économique, industrielle et culturelle – avec les citoyens d’autres pays, qui peuvent établir que leurs parents sont originaires de l’Inde. Ils peuvent remonter cette filiation jusqu’à la quatrième génération. C’est dans cette perspective que le gouvernement indien avait établi, sous l’égide du Parlement, un comité de recherches et de compilation et a décrété un “Indian Overseas Day”. C’est bien la preuve que c’est tout l’appareil gouvernemental qui s’est investi à organiser cette opération de retrouvailles dans un climat d’hospitalité et d’échanges afin que chacun en trouve son profit. La délégation mauricienne est rentrée au pays avec de multiples promesses de coopération. Il est certain que c’est chacun des deux pays qui saura tirer un capital politique et financier de ces accords.

    LIRE PLUS →

    03/10/2000 Monique DINAN